#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Absolution”

par Charles Demoulin

29 novembre 2020

Yrsa Sigurdardóttir est considérée, en Islande, comme la reine du polar. C’est vrai que ses romans, toujours savamment tissés, ne permettent au lecteur d’en connaître l’issue qu’à l’abord des dernières pages. Dans ses deux derniers ouvrages, ‘ADN’ et ’Succion’, elle nous avait fait faire la connaissance de l’inspecteur Huldar et de la psychologue pour enfants Freyja. Il faut savoir que les protagonistes de ces deux récits étaient de jeunes gamines maltraitées ou témoins d’un crime crapuleux. D’où la présence d’une psychologue. Aujourd’hui, revoici notre duo d’enquêteurs. Mais cette fois leurs recherches vont les mener chez les ados.

C’est via des vidéos présentes sur Snapchat et envoyées à tous les contacts de la victime, que la police islandaise est avertie de l’assassinat de la jeune Stella. Retrouvée quelques jours plus tard, on découvre près de son corps un papier sur lequel est uniquement inscrit le chiffre ‘2’. Et l’inspecteur Huldar, à nouveau aidé de Freyja, d’être chargé de l’enquête. Rapidement, ils vont se rendre compte que l’adolescente était loin d’être l’ange qu’on leur décrivait. Mais de là à tuer sauvagement une lycéenne ! Alors que l’enquête bat son plein, un jeune homme est enlevé chez lui en l’absence de ses parents. Or, sur les lieux de sa disparition, on retrouve une feuille de papier où est écrit le chiffre ‘3’.

La série va-t-elle se poursuivre ? Et qui était le numéro ‘1’ ? Dérives des réseaux sociaux sont au programme de cette enquête qui met en lumière ce drame terriblement actuel et qui touche tous les pays et tous les pans de la société : le cyberharcèlement. Il démontre aussi la souffrance des ados en milieu scolaire suite aux persécutions dont ils font l’objet sur Facebook, Twitter, Linkedin, YouTube, Instagram… D’une imprévisibilité déconcertante, ce récit, brillant par ailleurs, baigne dans une atmosphère lourde voulue par la plume de l’auteure. De plus, et à bien y regarder, qui que l’on soit, on peut devenir l’objet de ce type de persécution à laquelle il ne semble pas y avoir de remèdes.

‘Absolution’, de Yrsa Sigurdardóttir chez Actes Sud/actes noirs

les derniers articles Culture & Évasion

picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Un week-end pour... vivre d'art et d'eau fraîche !

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Culture & Évasion | #Pour s'évader en pensées...

"Chanel Connects" : Chanel réunit des voix singulières du monde de la culture pour ses podcasts

LIRE LA SUITE