Ne te perds pas en chemin

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Ne te perds pas en chemin » écrit par Margaret Mizushima au Cercle Belfond

 

Si l’intrigue apparaîtra comme étant d’un grand classicisme et finalement rapidement prévisible pour les accros à la littérature policière, le récit, au-delà du cheminement de l’enquête, va par contre combler d’aise toutes celles qui adorent les animaux. Ça peut paraître étrange d’évoquer ici nos amis à quatre pattes, mais lorsque l’auteure s’attache à développer de manière circonstanciée l’attachement existant entre un humain et son chien, on ne peut que souscrire à la réalité de ses arguments. Au-delà, on va aussi découvrir nombre de personnages attachants et superbement décrits par la plume pour le moins fluide de cette passionnée de la nature et des animaux. Quant à l’intrigue, elle débute par la disparition d’Adrienne, la petite amie du shérif adjoint. Une jeune femme apparemment sans histoire qui travaillait dans le luxueux spa local de Timber Creek, mais également auprès de chevaux de course dans des ranches des alentours. Ce sera Mattie Cobb, agent de police dans l’unité cynophile de Denver qui se verra chargée d’éclaircir ce mystère. Accompagnée de son fidèle berger allemand Robo, et pouvant compter sur l’aide de Cole Walker un ami vétérinaire fraîchement divorcé, elle va rapidement s’apercevoir que le passé d’Adrienne était bien plus sombre qu’il n’y paraissait. Mais en plongeant de le passé de cette dernière, ce sont ses propres démons qu’elle va devoir affronter. Ceux d’une enfance qu’elle tente d’oublier.

 

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *