#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« Bal tragique à Windsor »

par Charles Demoulin

15 août 2021

Aussi incroyable que cela puisse paraître, James Bond est dépassé. Une enquêtrice encore plus futée que lui mène à présent le bal. Et pas n’importe quelle enquêtrice puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de la reine Elizabeth II herself. Excusez du peu!

Cet ouvrage est en fait le premier opus d’une nouvelle série de ‘cosy crimes’ dont l’héroïne et enquêtrice n’est autre que la reine d’Angleterre. Après s’être attaquée à la littérature pour la jeunesse, l’auteure, S.J. Bennett, se tourne à présent vers le polar. Et comme sa passion pour l’histoire et l’univers de la famille royale remonte à son enfance – elle a même failli devenir secrétaire personnelle adjointe d’Elizabeth II – elle a choisi celle qui aurait pu devenir sa patronne, pour être l’héroïne de ses récits. Ce sont les Presses de la Cité qui ont décidé de publier en français ce premier volet d’une série qui a tout pour plaire aux amateurs du genre.

Printemps 2016 à Windsor. Sa très gracieuse majesté s’apprête à fêter ses 90 ans. Pour l’instant elle attend avec impatience l’arrivée du couple Obama. Mais au lendemain d’une soirée dansante donnée au château, un pianiste russe, quasiment nu, est découvert pendu dans le placard de sa chambre. Plusieurs détails gênants semblent indiquer que l’homme a succombé lors d’une séance d’asphyxie auto-érotique. Shocking ! Quel scandale si cela tombe aux mains de la presse ! Convaincue que le MI5 est sur une mauvaise piste en soupçonnant un membre de son fidèle personnel, la reine va s’improviser enquêtrice et sillonner les couloirs du palais afin de découvrir des indices. Sachant qu’elle ne va pas passer inaperçue, c’est à Rozie Oshodi, sa secrétaire adjointe personnelle, et par ailleurs jeune femme brillante d’origine nigériane, qu’elle va demander de l’aide. Cette première enquête d’Elizabeth II offre une galerie de personnages hauts en couleur. Des personnages fictifs, mais aussi inspirés de certains de son proche entourage. À cela, il faudra ajouter une bonne dose d’humour très… british, des anecdotes passionnantes et très documentées sur la vie personnelle et politique de Sa Gracieuse Majesté. C’est délicieusement bon, original et souvent proche de l’authenticité.

les derniers articles Culture & Évasion