#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Un week-end pour… vivre d’art et d’eau fraîche !

par Salomé Jeko

22 janvier 2021

Faites place aux arts avec des livres pas comme les autres, des expos à ne pas manquer et des spectacles à apprécier durant tout le week-end, à Luxembourg!

Des livres pas comme les autres

A partir de samedi et jusqu’au 7 février, découvrez l’exposition AB Augmented Books 2.0, proposée aux Rotondes dans le cadre du cycle Fabula Rasa. Il suffit d’un pli bien placé, d’un coup de ciseaux ou d’un glissement de doigt sur une tablette pour que les histoires débordent des pages et prennent vie. Les mots, les images et les personnages couchés sur le papier s’évadent vers d’autres mondes, virtuels ou bien réels. Pas besoin d’aimer lire pour s’amuser avec les ouvrages présentés !

Plus d’infos ici

Plein feux sur la gravure

Une exposition évoquant la figure humaine met l’art de la gravure à l’honneur dès ce vendredi. Rdv au MNHA, puis dès le 28 janvier à la BNL, pour découvrir une sélection de plus de 170 oeuvres. Ces dernières mettent en lumière la richesse de la production graphique de notre pays de 1945 à nos jours. La représentation humaine dans la gravure luxembourgeoise est déclinée à travers cinq thèmes: d’une part Portraits, Abstraction, Nu (MNHA, aile Wiltheim) et d’autre part Le corps en action et La place de l’homme dans la société (BnL).

Plus d’infos ici

Le pouvoir des photos

Les meilleures images du World Press Photo 2020 – le plus important concours de photographies de presse – seront exposées pour la première fois au Luxembourg, du 23 janvier au 21 février, à Neimënster. Reconnu depuis 1955 comme étant le plus grand et le plus prestigieux concours annuel de photographies de presse au monde, il documente les événements les plus marquants de l’année 2019.

Plus d’infos ici

En scène !

Trois monologues : Leslie, actrice qui se donne ; Doris, retraitée adepte de la propreté ; Graham, fils dévoué envers sa mère. Ils livrent, chacun à leur tour, leur histoire. Ils pensent tout haut, ils confessent avec une naïveté désarmante leur vie rétrécie, vécue dans l’ombre. Alan Bennett nous offre ici, par ce texte éblouissant et d’une précision tyrannique, un concentré d’émotions contraires, une expérience surprenante et profondément humaine.

Plus d’infos ici

les derniers articles Culture & Évasion