Une campagne luttant contre le cyberharcelement visant la beaute

Janette est toujours au fait

Ce mois-ci, Rimmel London lance une campagne internationale pour défendre les 55 millions de femmes dans le monde qui ont été victimes de cyberharcèlement visant leur beauté.

Chères Janette, nous connaissons toutes une personne touchée par le phénomène…Que l’on parle d’humiliations, de jugements et encore de critiques en raison d’un look ou d’un maquillage propre à notre personnalité…

Une étude menée par la marque londonienne de make-up Rimmel, montre qu’une femme sur 4 à travers le monde a déjà été victime de cyberharcèlement à cause d’une photo d’elle maquillée et postée sur les réseaux sociaux.

Suite à cette étude, la marque a décidé de lancer une belle campagne de sensibilisation “I will not be deleted” (“je ne serai pas supprimé” en français) qui entend bien lutter contre le phénomène en donnant la parole à celles et ceux qui en ont souffert !

Le but ? Célébrer l’expression de soi et l’individualité en promouvant la diversité de la beauté et en luttant contre les préjugés et la discrimination.

Les conséquences du cyberharcèlement sont importantes : comportements autodestructeurs, perte de confiance en soi etc.

Pour vous rendre compte du nombre de personnes concernées, voici quelques chiffres :

22,8 millions de jeunes femmes déclarent avoir souffert de comportements autodestructeurs (drogue, alcool, automutilation, troubles du comportement alimentaire) après avoir été harcelées en ligne en raison de leur apparence. 65% ont vu leur confiance se dégrader à cause de ce harcèlement, et 73% ont envisagé de changer leur apparence en conséquence.

Pour que le message soit encore plus percutant, des stars telles que le célèbre mannequin Cara Delevingne ou encore la chanteuse Rita Ora n’hésitent pas à s’engager !

Pour Rimmel London, le but de cette campagne est d’ouvrir le dialogue à l’échelle mondiale. Les deux stars, ambassadrices de la marque, se sentent concernées et ont l’espoir que leur notoriété permette de toucher le public visé !

A noter que la marque s’engage aux côtés de The Cybersmile Foundation, une association de lutte contre toutes les formes de maltraitance numérique.

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *