Tina Kieffer, l'invitee d'honneur de l'association “Toutes a l'ecole Luxembourg”

Janette est toujours au fait

Présidente et fondatrice de l’association « Toutes à l’école », Tina Kieffer a présenté ce lundi 17 juin son livre « Une déflagration d’amour » à l’Abbaye de Neumünster.

 

Le parcours d’une battante
Journaliste à Cosmopolitan, scénariste, animatrice-productrice pour la télévision, Tina Kieffer a créé le magazine DS et dirigé durant dix ans le journal Marie Claire. En 2006, suite à un voyage au Cambodge qui la marque profondément, elle crée l’association « Toutes à l’école » afin de promouvoir et développer l’éducation des filles dans les pays émergents. Elle lance la campagne « La rose Marie Claire » afin de financer des programmes et elle bâtit dans la foulée une école au Cambodge, Happy Chandara, qui porte le nom de son cinquième enfant, une petite fille adoptée à Phnom Penh. En 2009, elle quitte le groupe Marie Claire pour se consacrer entièrement à « Toutes à l’école », qu’elle préside et anime depuis sa création. L’association scolarise aujourd’hui 1400 petites et jeunes filles sur son campus Happy Chandara au Cambodge.

 

Un livre auto-biographique
« Une déflagration d’amour » est son premier livre et raconte l’histoire d’une femme comblée, directrice d’un célèbre magazine féminin et mère de quatre enfants, qui a brusquement vu sa vie bouleversée par une rencontre avec une petite orpheline. Un coup de foudre qui l’a conduite à adopter cette enfant, à plaquer sa carrière, à installer sa famille à l’autre bout du monde, et à faire sortir d’un terrain vague une immense école destinée à sauver des milliers d’autres petites Cambodgiennes déshéritées. Des défilés Chanel aux bas-fonds de Phnom Penh, des paillettes de la télévision à la réalité de terrain d’une mission humanitaire, ce récit nous emporte au rythme trépidant d’une vie puissance mille et nous bouleverse comme un grand roman d’amour.

 

Des partenaires luxembourgeois
Tina Kieffer a également profité de sa visite au Luxembourg pour rencontrer les partenaires de l’antenne luxembourgeoise de « Toutes à l’école » et plus précisément la direction et les parents d’élèves du lycée Vauban. Désireux d’aller au-delà de sa mission d’éducation et d’enseignement, Vauban s’est engagé à soutenir l’association « Toutes à l’école Luxembourg » sous différentes formes. Dès cet été, une équipe d’enseignants bénévoles animeront un stage linguistique à l’école « Happy Chandara » au Cambodge, d’autres réaliseront un film documentaire des élèves et, à la rentrée scolaire de septembre, deux lycéennes seront accueillies pendant une année scolaire au Luxembourg.
Par ailleurs, l’association luxembourgeoise a également conclu un partenariat avec l’Université du Luxembourg permettant à 5 étudiantes cambodgiennes de première année de participer à un « summer camp » dès la fin du mois de juin 2019. A terme l’objectif est d’étendre ce partenariat avec uni.lu pour aboutir à un échange d’étudiantes en Master.

 

Pour rappel
« Toutes à l’école Luxembourg » est une ONG luxembourgeoise qui a été créée en 2010. Elle poursuit la mission de « Toutes à l’école Paris » et contribue au financement et développement de l’école pilote « Happy Chandara » au Cambodge. Ses actions visent, notamment, à sensibiliser le public luxembourgeois à l’enjeu de l’éducation des filles dans des pays en voie de développement.

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *