Qui ne se plante pas ne pousse jamais

La Bibliothèque de Janette

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Qui ne se plante pas ne pousse jamais » écrit par Sophie Tal Men chez Albin Michel.

Octogénaire, Jacqueline sort précipitamment de l’hôpital où elle passait des examens médicaux. Elle vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une maladie incurable, consécutive à une dégénérescence musculaire. De quoi comprendre qu’elle n’a plus la moindre envie de pousser plus loin les analyses en cours. Se voyant arrivée au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs en tout genre, elle se met en tête de faire partager tout ce que furent ces moments de petits ou grands bonheurs aux deux êtres qui comptent le plus pour elle. D’un côté, Alexandre, un jeune garçon qu’elle a élevé et qui, aujourd’hui, est interne en médecine et sur le point de se marier avec Hortense, une institutrice. De l’autre, Margaux, sa petite-fille qui travaille dans la communication afin de mettre en exergue à travers le monde entier, tous les produits de la grande chocolaterie familiale. Deux êtres que Jacqueline chérit par-dessus tout, mais qui, à leur âge, vivent déjà à plus de 200 à l’heure, largement happés qu’ils sont, par leur vie professionnelle. Une grave erreur pour notre octogénaire qui décide de les emmener à Cuba afin qu’ils puissent, tout comme elle, connaître la joie des rêves et écouter enfin battre leur cœur malgré les obstacles de la vie quotidienne. Il y a de tout dans ce roman écrit via en plume remplie de saveurs diverses, où tendresse, humour, douceur, fraîcheur, espièglerie se mêlent aux effluves de cette tasse de chocolat qui se savoure en lisant cet ouvrage qui fait du bien, et qui vous apprend qu’il faut souvent se planter pour grandir et devenir enfin soi-même.

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *