Les confessions de Frannie Langton

 

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Les confessions de Frannie Langton », écrit par Sara Collins chez Belfond.

 

« Jamais je n’aurais pu faire ce dont ils m’accusent. Et certainement pas à Madame, parce que je l’aimais. Pourtant ils disent que je dois être condamnée à mort, et ils font tout pour que j’avoue. Mais comment avouer ce que je suis convaincue de n’avoir jamais fait ? » Voilà ce qu’explique, à Londres, en 1826, Fannie Langton, une domestique noire accusée d’avoir tué ses employeurs, Mr et Mme Benham. Aux portes de la cour d’assises, la foule se presse. Pour la première fois, Fannie va devoir raconter son histoire. Sa jeunesse dans une plantation de canne à sucre en Jamaïque. Là même où elle fut le jouet de chacun. Ce sera ensuite son arrivée à Londres, où elle est… offerte aux Benham. Son amitié pour la maîtresse de maison. Tout en se dévoilant, elle tente désespérément de se souvenir de cette terrible nuit où le drame fut commis. Une nuit qui lui échappe désespérément. Esclave, prostituée, victime, meurtrière, qui est vraiment cette Fannie Langton ? Un roman noir saisissant, un livre pensé avec le cœur, l’âme et les tripes. L’histoire d’une jeune femme aux mille visages décrite à merveille par la plume acérée et superbement descriptive d’une Sara Collins qui, traduite aujourd’hui dans une dizaine de langues, fait une entrée très prometteuse sur la scène littéraire internationale.

 

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *