Le Gang des bras casses

La Bibliothèque de Janette

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin, « Le gang des bras cassés » écrit par le Norvégien Tore Renberg aux Presses de la Cité.

Bien que déjà sorti depuis un petit temps dans les librairies, j’avais gardé ce roman rock’n roll et explosif pour vous le présenter en période de vacances. La raison ? Sans doute parce qu’il m’apparaissait plus facile à digérer, voire à comprendre vraiment, lorsqu’on a l’esprit enfin libéré de tous les petits problèmes quotidiens. En fait, ce gang des bras cassés est constitué d’une palette de paumés en tout genre. Des personnages qui, le plus souvent délaissés par la famille, n’ont pas eu des murs stables sur lesquels s’appuyer afin de devenir des adultes bien équilibrés. Dans ce panel hétéroclite, il y a notamment Ben, plus brillant et plus débrouillard que Rikki, son frère aîné. En fait deux ados totalement déboussolés dans un foyer où maman est alcoolo et papa pas très réglo dans la manière dont il amasse sa fortune. Et Ben d’avoir l’idée de cambrioler son paternel. Pour ce faire, il embrigade tout d’abord Rikki, puis s’en va demander de l’aide à l’oncle Rudi, un monsieur pas très clean, et par ailleurs chef d’un petit gang de malfaiteurs. Mais tout ne va pas se passer comme prévu et les rebondissements vont foisonner dans ce roman aigre-doux, où l’ennui n’est guère de mise, et où humour noir et ironie dévastatrice se côtoient au détour de chaque page. Original, mais parfois très dur, ‘Le gang des bras cassés’ vous propose également une fin non prévisible. Une autre raison pour vous le présenter durant les vacances.

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *