La personne de confiance

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « La personne de confiance », écrit par Didier van Cauwelaert chez Albin Michel.

 

Touche-à-tout prolifique en ce qui concerne l’écriture, Didier van Cauwelaert a enfanté plus d’une vingtaine de romans, diverses pièces de théâtre, et même l’un ou l’autre spectacle musical. C’est lui qui nous a notamment offert des ouvrages tels que : ‘Jules’, ‘On dirait nous’, ‘Le retour de Jules’ ou encore ‘J’ai perdu Albert’, des titres présentés à l’époque dans les pages de Janette. Si ‘La personne de confiance’ est sorti en avril de cette année, nous l’avions gardé pour qu’il vienne meubler vos soirées plus fraîches de cette fin d’année 2019. Ces soirées où la grisaille prédispose plus volontiers à la morosité. Or, avec van Cauwelaert, c’est très souvent la drôlerie teintée de tendres émotions qui est de mise. Pour preuve ce dernier roman où il est question d’une incroyable et extraordinaire histoire d’amitié. Tout commence mardi 4 septembre à 9h08. Maximilien Médard, conducteur à la fourrière de Paris, celle chargée d’enlever les véhicules mal stationnés, vient de commencer sa tournée. Lorsque, arrivé au carrefour Malakoff, voilà qu’il avise sur un emplacement uniquement réservé à des livraisons, une Rolls Phantom dernier modèle. Le genre cercueil blindé pour mafieux russe ou émir du Qatar. Et Max, sans plus attendre de tracter la Rolls sur le plateau de sa dépanneuse. Seul problème, vu que les vitres étaient teintées, il n’a pas remarqué une petite vieille assise à l’arrière de cette voiture de prestige. Et quand il la découvre enfin, ne voilà-t-il pas que cette mamy, coiffée d’un bonnet de laine et portant un duffle-coat ouvert sur une robe à fleurs, le prend pour Victor, un vieil amant qu’elle a connu durant la guerre. Or, cette gente dame n’est autre que Mme Larmor-Pleuben, riche héritière d’une biscuiterie, qui décide alors de faire de Max sa personne de confiance. Le piège ! C’est drôle, jubilatoire, avec un éclat de rire à chaque page. Éclat qui se double d’émotion.

 

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *