La cage doree

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « La cage dorée » écrit par Camilla Läckberg chez actes noirs/Actes Sud.

 

Faye était une jeune fille brillante ayant devant elle un avenir radieux. Mais elle a tout sacrifié pour aider Jack, l’homme qu’elle aimait, à accomplir ses rêves et à monter sa propre société. Société qui va connaître un succès tel, qu’elle brasse à présent des millions. Coureur de jupons invétéré, Jack quitte Faye pour une jeune collaboratrice. Totalement démunie, devenue une coquille vide et simple figurante de sa propre vie, Faye va faire la connaissance de Chris, une redoutable femme d’affaires qui prend les hommes comme des friandises à consommer sans modération. Ayant pris Faye sous son aile protectrice, Chris l’aide non seulement à reprendre du poil de la bête, mais également à ourdir sa vengeance. Ayant lancé sa propre marque de cosmétiques, Faye se retrouve rapidement à la tête d’un empire, s’attachant dès lors à saboter, petit à petit, la société d’investissement de son ex. Via des infos compromettantes divulguées à la presse, elle démontre quel monstre se cache réellement derrière ce beau sourire qui fait la une de moult magazines. Au-delà, elle s’approprie en catimini la majorité des parts de la boîte de cet homme à l’égo dévastateur… Manifestement, l’héroïne de Camilla Läckberg surfe sur la vague #Me Too, tout en s’attaquant à la ‘high society’ suédoise. La lecture de ce premier volet de ce qui sera un diptyque fait penser à une revisite moderne et au féminin, du célèbre roman d’Alexandre Dumas : ‘Le Comte de Monte-Cristo’. Un récit glaçant, saupoudré de pointes d’érotisme, et qui démontre qu’il ne faut jamais sous-estimer une femme en colère.

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *