En route pour Francfort

Janette en goguette

Nul besoin de devoir prendre l’avion pour s’offrir un break à Francfort! La Ville Allemande, à 230 km de Luxembourg offre de nombreux attraits pour le citadin en recherche de culture, de cafés et de boutiques à l’ambiance avant-gardiste.

Francfort n’est pas qu’un lieu de passage ! La ville cumule même plusieurs « plus » : ville la plus riche d’Allemagne selon le PIB/habitant, quatrième place financière européenne après Londres, Zürich et Genève, ville allemande de tous les succès avec ses foires mondialement connues comme la Foire du livre de Francfort ou le Salon de l’automobile, institutions financières prestigieuses – la Banque Centrale Européenne (BCE) y a son siège, la Banque Fédérale d’Allemagne également… la Bourse, qui est le plus grand marché d’échange allemand.

Également ville allemande avec le plus de gratteciel, qui offre une vraie « skyline » – cet horizon formé par l’alignement de gratte-ciel- qui donnent à la ville des airs de Montréal ou de « Mainhattan » (contraction de Main –le fleuve qui traverse la ville et Manhattan).

Du coup, l’on croise dans les rues du centre de Francfort un grand nombre d’hommes et de femmes habillés de costumes élégants et de manteaux chics, qui déambulent à l’heure du déjeuner dans l’une des petites épiceries-boucheries de la « Fressgass’ », où l’on peut (bien) déjeuner sur le pouce, mais dans de la vaisselle en porcelaine. Est-ce parce que la ville est cosmopolite avec 30% d’étrangers ? (La plupart travaillent dans les établissements financiers.) Toujours est-il que les restaurants proposant une carte « fusion » sont légions, alternant salade thailandaise et matjes sauce crème et raifort, à l’image du « Margarete restaurant » dans le Centre historique de Francfort ou de l’étonnant salon de thé germano-japonais Iimori, qui mélange mobilier classique ancien allemand, pâtisseries françaises et petits gâteaux japonais.

Ville de contrastes, on passera le Main pour rejoindre le quartier de Alt-Sachsenhausen avec ses rues pavées et ses
nombreux pubs typiques servant de l’« Apfelwein », spécialité locale de cidre non gazeux. Un peu plus loin sur les rives du Main, le Museumsufer, l’incroyable boulevard des arts et de la culture s’étend le long du Main. Pas moins de 13 musées, tous différents et tous renommés, constituent une attraction tant pour leur architecture que pour leur contenu.
De l’autre côté du Main, on aura visité la formidable exposition Magritte au Schirn Kunsthalle, à voir absolument… jusqu’au 5 juin 2017. Retour au centre de la ville, Place du Römerberg, où se trouve l’un des plus
beaux hôtels de ville d’Allemagne (le Römer), qui accueille le Conseil municipal depuis 600 ans, et à proximité, la maison natale de Goethe, transformée en musée.
Enfin, flânerie inspirante dans les boutiques ultra branchées comme Abaci Edition (pour hommes) ou Hayashi
(pour femmes) suivie du meilleur : une pause café ou plutôt chocolat dans le temple du chocolat, Bitter und Zart.

Texte – Gabrielle Rosner

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedInPin on PinterestEmail to someone

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *