De l'avantage a travailler dans un milieu masculin

Janette est toujours au fait

Puisque ce mois-ci Janette rime avec Geekette, Charlotte -notre invitée du mois sur le blog- vous donne un bref aperçu de ce que c’est que de travailler dans les bureaux situés à l’arrière d’un magasin d’informatique ou de l’avantage à travailler dans un milieu masculin.

Photo – Unsplash

« Je ne vous détaillerai pas mes journées, mais plutôt l’endroit où je travaille, car celui-ci présente une petite particularité: je suis la seule femme au bureau.En effet, à chaque embauche, je croise les doigts en espérant avoir enfin une collègue féminine. Mais que nenni, le taux de testostérone augmente à chaque nouvel arrivant !

Je ne peux pas discuter de trucs de femmes, ou m’offusquer sur le fait qu’il y ait eu du foot à la télé la veille, car le résultat obtenu est un regard sceptique, teinté d’incompréhension.

Je ne peux pas discuter mode, car si j’écoutais leurs conseils, je me retrouverai dans un éventail de choix allant de la secrétaire coquine à la femme au foyer post accouchement. Pour vous dire, et là je sais que vous allez me comprendre, oh vous lectrices, il n’y a pas même pas de miroir dans les toilettes !

Alors vous vous dites « la pauvre », évoluant dans cet environnement macho et viril, mais en fait vous auriez tort ! Personnellement j’y vois beaucoup d’avantages.

Et oui, j’évite les innombrables micros drames du quotidien que doivent vivre beaucoup d’entre vous évoluant dans des milieux plus féminins, livrés en pâture aux diktats de l’impitoyable monde de la mode et des tendances régimes super efficaces du moment, cette jungle féroce où les femmes se toisent et se livrent à une compétition sans merci ! …Bon, bon, j’exagère ! Mais avouez, que ce n’est pas toujours facile d’être une nana, certaines d’entre nous peuvent être assez dures !

Aussi, et je dois bien l’avouer, que mes collègues sont des plus charmants. Ils accourent dès qu’ils me voient porter quelque chose de lourd, soit plus de 1 kg dans leur esprit, ils sont toujours fiers de me montrer leurs muscles développés lors des montages de la cabine photomaton, ou par une frappe intempestivement énergique sur leur clavier. C’est bon les gars, on a compris que vos biceps ne sont pas là pour décorer !

Certains prennent le temps de cuisiner et s’assurent même que je ne manque jamais de chocolat et autres gâteaux, me poussant inexorablement à en manger plus que de raison et à envisager ma vie future dans des fringues XXL. Il y a même toujours de la glace dans le congélateur ! Là, je sens que vous allez toutes venir postuler chez nous dès demain !

Ils font même l’effort d’éviter les blagues de mauvais goût, du moins quand je suis dans la pièce, après ça reste malgré tout des hommes…

Si encore je m’habillais de manière outrageuse vous pourriez me dire que les hommes ont toujours une idée derrière la tête mais même pas ! C’est qu’ils sont assez protecteurs dans le fond !

De plus, travaillant souvent tard le soir, je me fends du strict minimum pour m’habiller le matin, juste de quoi se rendre compte que je m’appelle Charlotte et non Charles, et je n’ai jamais eu de remarques, même le jour où j’ai osé les vieilles baskets pourries… ça laisse rêveuse, non ?

En résumé, et après avoir écrit tout cela, je vous dirais qu’au final je ne changerai rien… Sauf peut-être le miroir inexistant dans les toilettes. »

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedInPin on PinterestEmail to someone

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *