Confessions de meres indignes

Janette et la layette

“J’en ai plus qu’assez d’essayer d’être la mère parfaite. J’en ai marre”.  Dans Bad Moms, comédie américaine de Jon Lucas et Scott Moore, Mila Kunis décide d’assumer son côté « mère indigne». Loin d’être parfaite, elle arrête de prétendre le contraire, et va jusqu’à même jusqu’à assumer ses erreurs.

A l’instar du hashtag #mereindigne qui fleurit sur les réseaux sociaux et des mères normales qui racontent les aléas de leur parentalité quotidiennement sur leur blog, des mères ont confiés à Janette certaines expériences drôles, voir un peu honteuses!

Histoire de musique
Mélissa, mère d’un petit garçon raconte “Camron et moi sommes très souvent en voiture, autant fan de musique l’un que l’autre nous avons une playlist assez rempli pour transformer les trajets voiture en karaoké ! J’alterne entre la bande originale du ROI LION et mes sons old school de rap francais, hip hop. Les changements d’ambiances musicales sont assez drôles, mais je fais toujours attention à ne pas diffuser des chansons dont les textes ne sont pas adaptés à son âge”.

Jusqu’au jour où… elle laisse le son de “LUIDJI – Foufoune Palace” car son fils adore le début du beat (dont le sample est celui de Bryson Tiller – Don’t) “Jusqu’à ce qu’il se mette à chanter le refrain! J’avoue lui laisser écouter quelques fois, mais je me rattrape toujours en le berçant avec du NUJABES et COLTRANE.”

Le surnom décalé
Autre ambiance chez Elodie, une jolie blonde vénitienne maman d’un petit Gabriel depuis quelques semaines. “Pendant toute la grossesse, j’ai eu peur que mon enfant soit roux. La première question que j’ai posé à la sage-femme en accouchant, c’est la couleur des cheveux de mon fils.” Evidemment, les jeunes parents en découvrant les reflets roux dans les cheveux du bébé, n’ont pu s’empêcher de rire jusqu’à lui donner le surnom de Jean-Guy.  Un surnom affectif que désormais toute la famille utilise!

Sur-équipé
Si Vanessa, est une maman ultra-attentive, il y a une anecdote qu’elle n’oubliera pas tant elle a eu un sentiment de honte. “Un mercredi après-midi, je suis allée chercher Aurélien à la crèche et nous nous sommes rendus au City Concorde en famille pour lui acheter une nouvelle paire de chaussures.” Quand la vendeuse commence à s’occuper du petit garçon, elle se rend compte non seulement que ces chaussures sont à l’envers, mais qu’il porte en plus des chaussettes anti-dérapantes dedans.
“Jamais je ne me suis sentie aussi mauvaise mère quand la vendeuse me dit qu’il n’y a rien de pire à faire sous les yeux de ma belle-mère, sa copine, mes beaux grands-parents!”

Les repas magique
Après une dure journée de travail, et prise d’une grande flemme, il m’arrive de proposer aux enfants “le dîner de maman”, comprenez un plateau télé de choses à grignoter : tomates cerise, radis, tapenade, saucisson, chips de légumes et tartines de fromage”, raconte Emilie jeune trentenaire et maman de deux garçons.

Même son de cloche duc ôté de Florence, jeune maman d’un petit garçon de quelques mois “Lorsque l’on a commencé la diversification alimentaire, je me suis dit que j’allais égaler les mamans parfaites en préparerant mes petits pots tous les matins exclusivement avec des produits bio… Moi la piètre cuisinière je vais donner à mon enfant du fait-maison 100% …. Et puis, j’ai découvert les petits pots tout préparés, FAIL 🙂 ”
L’application magique
Monica de son côté est une maman organisée. Avec 5 enfants à la maison, difficile parfois de s’accorder un peu de répit. “Afin de passer une soirée en amoureux avec mon Jano, j’ai téléchargé une application de surveillance bébé… Et ma fille dort paisiblement dans notre chambre d’hôtel pendant que nous sirotons nos mojitos, c’est d’enfer!”

 

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *