[C’est dans le mag – Sexperte!] On veut des caresses!

Janette bien dans son corps, bien dans sa tete

Enfin un Jano qui ose dire combien il trouve les caresses affectives superflues voire inutiles. Rares sont les hommes demandeurs de préliminaires et de caresses. « Je fais pour lui faire plaisir, mais au bout d’un moment j’écourte. De toute façon elle n’est jamais contente et se plaint toujours que je ne mets pas de bonne volonté, que je ne sais pas faire, que je ne veux pas comprendre que les caresses vont trop droit au but, bref je ne comprendrai jamais les femmes… Et j’estime que dix minutes de caresses, c’est suffisant. Puis ça me gonfle et en plus ça ne sert à rien ! »


Et pourtant, mon cher Jano, les caresses ne sont jamais inutiles et surtout elles vous concernent aussi ! Non, vous n’êtes pas des bonobos uniquement focalisés sur le coït. Certes la vue des parties génitales de votre partenaire sont une source d’excitation très fonctionnelle, mais les préludes à l’amour pourront, pour vous aussi, décupler cette excitation. Essayez et vous verrez!
Ces caresses vous gonflent parce que vous ne prenez pas vos sensations, vous attendez la mise en route de Janette et quand elle ne vient pas assez vite, vous lâchez ce qui pourrait pourtant décupler votre plaisir. Dans la mesure où vous obtenez une érection rapidement, vous considérez que Janette doit être prête au même moment et que les préliminaires sont un passage sans intérêt. Or, faits méthodiquement et dans le plaisir partagé, ils sont un véritable aphrodisiaque qui vous permettra d’avoir un orgasme bien plus intense. On veut des caresses !
Les préliminaires devront toujours démarrer par des caresses affectives, c’est-à-dire sur le haut du corps (évidemment excepté les seins, petit coquin!) et qui ouvriront ce qu’on appelle la polarité sentimentale. Et
oui ! Nos chers Jano sont aussi des êtres d’amour et quand ils se laissent caresser sur le visage, la nuque ou les épaules ils peuvent enfin se laisser aller à l’amour, la sensualité et savourer un corps à corps qui n’a pas d’autre but que de ressentir à deux une douce intimité. Et finalement cela peut être non seulement satisfaisant mais aussi
suffisant ! Il n’est écrit nulle part que les préliminaires doivent obligatoire-ment mener à une pénétration. Les préliminaires sont un acte d’amour suffisant en soi qui amène plus d’excitation masculine et féminine mais aussi un apaisement masculin qui vous permettra, cher Jano, de moduler votre excitation et donc d’être dans une rencontre plus sensuelle et plus érotique avec votre Janette. Apaisé, vous serez un meilleur amant, plus réceptif, moins pressé et donc plus excitant. Beaucoup d’hommes qui redoutent de perdre leur sacro sainte érection bâclent toutes les caresses affectives et sensuelles et, parfois, ils ont si peur de ne pas suivre leur montée en excitation que leur éjaculation arrive involontairement. Ejaculer prématurément représente une angoisse majeure chez beaucoup de Jano. Cette angoisse les amène à pénétrer leur Janette trop tôt avant même qu’elle ait pu monter en excitation. Et ça, les Janette, elles n’aiment pas du tout ! Sachez-le, elles préfèrent de longs préludes sensuels sans pénétration qu’une pénétration trop rapide sans érotisme et sensualité !

Alors les caresses ne sont jamais superflues ni pour Jano, ni pour Janette. Soyez pleins d’imagination et rappelez-vous que le corps des femmes est une zone érogène sans limite et parfois même, les mots d’amour sont des caresses intimes aussi excitantes qu’une cheville effleurée… Reprenez ces bons vieux concepts de « faire du pied ». Et oui cela reste une valeur sûre en matière d’excitation féminine… Bien plus efficiente qu’un acharnement sur un clitoris non lubrifié !

Texte – Sophie Pilcer, sexologue

Merken

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *