ACTION TABAC-STOP // UNE NOUVELLE VIE SOCIALE EN TANT QUE NON FUMEUSE ?

Janette est toujours au fait

En partenariat avec le Ministère de la Santé, Janette continue d’accompagner deux lectrices, Nathalie et Marta, dans leur sevrage tabagique. Ce mois-ci pose une question importante, à savoir, quelle nouvelle vie sociale peut-on espérer en tant que non fumeuse ?

 

 

Le mot du Ministère de la Santé

Voilà quelque temps que vous êtes non fumeuse maintenant. Vous commencez déjà à vous sentir plus détendue et attentive. D’ailleurs, vos amis le remarquent et ils apprécient beaucoup ce “nouveau vous”.

En effet, vous étiez beaucoup plus anxieuse et nerveuse en tant que fumeuse, car vous aviez un besoin constant de fumer et de trouver les endroits pour fumer, ce qui ne facilite pas forcément la sociabilité. C’était la catastrophe si vous quittiez votre domicile en oubliant vos cigarettes. Le soir votre phrase favorite était ” encore une dernière cigarette et je vais me coucher “. Bref, vos pensées et votre emploi du temps étaient constamment redirigées vers la cigarette. Pas le temps, ni plus assez d’énergie pour donner de l’attention à votre entourage et de s’intéresser à eux.

Mais ce temps semble être révolu. Bien sûr vous avez encore de temps en temps de forts moments d’envie de fumer. Mais ils se font plus rares et moins intenses. C’est normal, c’est dû à votre sevrage. Mais surtout vous vous rendez compte à quel point fumer ne vous apportait rien, bien au contraire. Et cela vous donne de la motivation pour ne plus revenir en arrière.

 

 

Le témoignage de nos lectrices

Marta : ” J’ai eu beaucoup de mal à gérer cette nouvelle vie, surtout au début, quand l’envie se faisait fortement ressentir. Maintenant, je me sens mieux. J’ai presque réussi à oublier que j’étais encore fumeuse il y a cinq mois… Je revis sans elle (la cigarette) ! ”

Nathalie : ” Je dois avouer être encore une fumeuse. Je repars quelques jours en vacances et je suis bien décidée à stopper définitivement et à profiter de la vie et de mon entourage autrement. Je me sens déterminée et voir qu’une autre vie sociale s’offre à moi, me motive d’autant plus.”

 

La suite au prochain épisode, et plein de courage à toutes les Janette qui essayent d’arrêter !

 

 

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedInPin on PinterestEmail to someone

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *